logo
CALENDRIER
01 46 68 00 62
12, rue Albert Ropert
94260 Fresnes
© Cie 36 du Mois - 2016
Cie 36 DU MOIS | Quelle histoire !
725
page-template-default,page,page-id-725,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Quelle histoire !

Compagnie cirque, théâtre, objet

La Compagnie 36 du mois – Cirque 360 développe un langage théâtral presque parlé engageant gestuelle, manipulation d’objet, acrobatie… et caprices de bidouilleurs.

 

En 1995, 36 du mois se forme autour d’une création danse–théâtre « Les Petites Fuites » représentée une centaine de fois, très majoritairement dans des salles de la région parisienne. En 1998, les travaux de la compagnie s’orientent vers la mouvance du Cirque Contemporain. La compagnie part en résidence à Pontempeyrat (Dir° A. Del Pérugia) et crée « Le jour et la nuit » une création de cirque-théâtre puis « Les cabarets de kiki », représentés une centaine de fois, notamment en Île-de-France sous chapiteau.

 

En 2000, la compagnie porte le Cirque 360 en partenariat avec les départements de l’Essonne et du Val de Marne. Elle assure une mission territoriale de diffusion et d’animation sous chapiteau soutenue aussi par la Région et la DRAC Île-de-France. Durant trois ans, cette aventure a fait naître des liens profonds avec les populations et diverses structures culturelles, éducatives et sociales … en zones rurales ou urbaines. La compagnie organise aussi à Paris l’événement 68 Quai de Seine – printemps multipistes (2002) et présente sa Ménagerie Technologique à la Cité des Sciences et de l’Industrie puis à La Villette (festival Emergence).

 

En 2004, la compagnie est conventionnée par la DRAC Île-de-France, aidée au fonctionnement par le Conseil Général du Val de Marne puis, en 2007 par la région Île-de-France (PAC). Elle se consacre à la création de trois spectacles : « EXPECT » – cirque théâtre sous chapiteau, « LES PETITES FUITES#2 »  – danse-théâtre, « TARETS ET AUTRES PARASITES » – création pluridisciplinaire.

 

En 2012, 36 du mois accompagne la production de « L’ANTÉCLOWN » de Barthélémy Goutet, en caravane et repris ensuite en salle. En 2013, Emmanuel Audibert poursuit une aventure de six années de tests, d’invention, de construction, et de programmation visant à donner vie à des marionnettes avec des moteurs asservis, et crée le spectacle « QUI EST MONSIEUR LOREM IPSUM » diffusé sur une cinquantaine de représentations jusqu’en 2015. Les recherches sur la manipulation assistée par ordinateur ont donné vie à différents projets indépendants tous issus de l’atelier de LOREM IPSUM, ce sont les « VARIATIONS ». Emmanuel Audibert entame dès 2015 la réflexion autour d’une nouvelle création « ON ÉTAIT UNE FOIS » prévue en mars 2018.

 

Depuis 2011, 36 du Mois s’engage dans la rénovation du lieu de la compagnie et sa structuration en « espace de pratique des arts du cirque & affinités ». Une orientation qui l’amène à accueillir et parfois accompagner artistiquement, techniquement et administrativement plusieurs artistes et projets de création.